• Document: ARTS VISUELS UNE HISTOIRE A QUATRE VOIX.
  • Size: 1.01 MB
  • Uploaded: 2018-12-05 18:25:58
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

C3 LITTERATURE/LANGAGE ORAL/PRODUCTION D’ECRITS/ARTS VISUELS UNE HISTOIRE A QUATRE VOIX. Auteur / Illustrateur : Anthony BROWNE Edition : L’école des loisirs Collection : Lutin poche Intérêt de l’album : - Récit simultané et postérieur d’un même événement, vécu au même instant, par 4 personnages : (des humains en apparence si on lit uniquement les textes. Des gorilles et des chimpanzés qui se comportent comme des humains au vu des illustrations. - Les images : elles complètent le texte et l’enrichissent. Inférences (catégories sociales, état d’esprit, sentiments, émotions...). - Notion de point de vue : ce que font les personnages (texte et images ), ce qu’ils racontent (événements qui ont une importance pour eux, leur interprétation des événements). Le regard porté sur les autres. - Niveau de langue, références socioculturelles. - Lecture d’images (référents culturels : peinture, cinéma...) - Mises en réseau possibles (autour « du point de vue » et/ou de l’auteur) OBJECTIFS :  Amener les élèves à comprendre la notion de point de vue.  Lecture. Inférences. Par la lecture d’images et l’étude de la relation texte/images, saisir des inférences et enrichir son patrimoine culturel.  Faire découvrir qui sont les quatre voix de cette histoire, comprendre comment les personnages communiquent, perçoivent les autres et comment ils évoluent.  Production d’écrits. Réinvestissement des acquis : poursuivre l’écriture de l’histoire en insérant de nouvelles voix (celles des deux chiens). Compétences :  Prélever dans un texte littéraire, des indices relevant du sens, du vocabulaire, des accords (adulte, enfant, féminin, masculin, pluriel...) permettant de déterminer la personne qui « se cache » derrière chaque voix.  Prendre conscience des différents niveaux de langage attribués aux voix, déterminer la catégorie sociale à laquelle appartient chaque voix et les liens de parenté existant entre les personnages.  Associer textes et images. Lire des images, chercher leur complémentarité avec les textes (saisir des inférences).  Participer à un débat sur l'interprétation d'un texte littéraire en étant capable de vérifier dans le texte ce qui réfute ou permet l'interprétation proposée. Prolongements : - Vocabulaire (verbes d’actions, adjectifs qualificatifs, pauses narratives, synonymes et antonymes, niveaux de langue), Conjugaison : les temps du passé (imparfait, passé-simple, passé composé), grammaire : les types de phrases, les adverbes (modifier le sens des verbes). - Dégager les référents culturels qui ont inspiré A Brown (allusions cinématographiques, références à Magritte, Léonard de Vinci, Hopper, Munch...) - Produire des illustrations qui illustreront les voix nouvelles, en s’inspirant de Magritte et d’Anthony Brown. - Mise en réseau littéraire sur le thème du point de vue, sur l’auteur et son univers, sur les illustrations et les emprunts au surréalisme. Fabienne Dachet. (PEMF . IUFM de Créteil 77) PROGRESSION : I) Identifier les quatre voix. Découvrir l’album et ses spécificités. Dispositif et matériel : Lecture éclatée (1 groupe, 1 voix (texte seul)) + questions II) Texte seul : Mise en voix des différentes histoires (on essaie de trouver le ton adopté par les personnages : niveaux de langue.) - Prélèvement d’indices textuels, argumentation (premier travail sur les inférences). Distribution d’un album par élève (collection lutin Poche de l’école des loisirs).Complémentarité et décalage texte/images. Découverte de l’album, appropriation. Observation des illustrations : les remarques sont inscrites sur une affiche : (surprise : il ne s’agit pas d’êtres humains, saisons // sentiments des personnages, référents culturels, couleurs, versions des faits : ce qui est raconté, ce qui est représenté...) III) Lecture : Texte et relation texte/images Aide : grille à compléter Dégager l’état d’esprit des personnages. - au début, pendant, puis à la fin de chaque histoire. (Relever des expressions caractéristiques) - à partir de quelques illustrations (saisons associées aux personnages), angle de vue, transformation d’images (début de la promenade du père, retour) ombre écrasante et envahissante de la mère, présence récurrente de chapeaux dans le décor (identiques à celui que porte la mère). - Enregistrer les mises en voix. IV) : le regard porté par les personnages sur les autres protagonistes de l’histoire. Vocabulaire de la description, niveaux de langage... Grille à compléter V) : Décalage texte/images : ce que font les personnages, ce qu’ils retiennent ou racontent de la promenade. Grille à compl

Recently converted files (publicly available):