• Document: LES SUPPURATIONS PULMONAIRES
  • Size: 467.99 KB
  • Uploaded: 2018-12-08 20:01:26
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Les suppurations pulmonaires MODULE PNEUMOLOGIE LES SUPPURATIONS PULMONAIRES Dr Djeghri, Y Pneumologue Les suppurations pulmonaires Définition L'agression du parenchyme pulmonaire par des germes pyogènes aboutit à la suppuration et à la formation de pus. On distingue : • les suppurations pulmonaires primitives ou abcès, se sont des suppuration collectée dans une cavité néoformée, creusée dans le parenchyme antérieurement sain par une infection aiguë non tuberculeuse • suppuration pulmonaire secondaire : l'infection va siéger sur une lésion préexistante le plus souvent séquellaire ou cavité ( kyste hydatique rompu, cancer bronchique nécrosé…etc.) Les suppurations pulmonaires Type de description: l’abcès du poumon Les suppurations pulmonaires Epidémiologie • Depuis l’avènement de l’antibiothérapie, l’abcès du poumon est devenu rare. • Age: adulte de 40 à 50 ans. Chez le nourrisson l'abcès revêt une forme particulière: la staphylococcie pleuropulmonaire. • Sexe: affection de l'homme, Sex ratio = 4 Les suppurations pulmonaires Pathogénie • Facteurs de risques: alcoolisme, tabagisme, troubles neurologiques favorisant les inhalations, diabète. • Facteur local: obstruction de la bronche du territoire abcédé (corps étranger, tumeur) • Porte d'entrée : dentaire, sinusienne, cutanée • Voies d’inoculation: - Voie bronchique: c’est la voie la plus fréquente, par inhalation de particules septiques. Fréquence de l'atteinte des segments dorsaux. - Voie vasculaire: complication d’un embole septique au cours d’une septicémie, à l’origine d’abcès multiples. - Par contiguïté: à partir d’un foyer de dilatation des bronches. Les suppurations pulmonaires Germes responsables: • Anaérobies: peptostreptocoques bactéroïdes fragilis fusobactérium nucleatum • Grams négatifs: klebsiella pneumoniae pseudomonas aeruginosa bacillus proteus • Grams positifs: staphylocoque doré Les suppurations pulmonaires Diagnostic Forme clinique typique: L'abcès pulmonaire évolue en trois stades : 1) Stade de foyer fermé : Symptômes très proches d'une pneumonie aiguë avec point de côté fixe , toux sèche pénible douloureuse avec parfois dyspnée modérée, le maître symptôme est la fièvre à 39 - 40 °C avec un pouls accéléré, fatigue générale, anorexie , asthénie. A ce stade les signes physiques : sont discrets, il s'agit soit de foyers de condensation avec une submatité localisée, râles crépitants et parfois un souffle tubaire. 2) Stade de vomique : précédée d'haleine fétide, d'une hémoptysie, d'une sensation de douleur déchirante dans la poitrine. Le malade rejette par la bouche, au cours d'un effort de toux, une quantité variable de pus d'odeur putride, cette vomique peut être massive ou fractionnée dans les 24 heures. Du jour au lendemain le malade devient cracheur de pus. 3) Stade de foyer ouvert : - Syndrome de suppuration générale : fièvre oscillante, AEG, faciès pâle et amaigri. - Syndrome de suppuration pulmonaire : expectoration abondante, souffle cavitaire, râles humides localisés en pleine zone condensée Les suppurations pulmonaires Diagnostic Signes radiologiques: • Au stade de foyer fermé: Une opacité dense, homogène, mal systématisée et à limites floues. Les suppurations pulmonaires Stade de foyer fermé Les suppurations pulmonaires Diagnostic Signes radiologiques: • Au stade de foyer ouvert: l'image la plus fréquente est l'image hydro-aérique qui se traduit radiologiquement par une image arrondie à contours réguliers avec à la base une opacité liquidienne surmontée d'une image claire aérique, leur limite est horizontale quelle que soit la position du sujet. Les suppurations pulmonaires Stade de foyer ouvert Les suppurations pulmonaires Les autres examens para-cliniques • Etude bactériologique des produits obtenus par brossage protégé avec test de la sensibilité pour pouvoir instaurer une antibiothérapie adéquate. • Les hémocultures seront répétées en cas de fièvre ≥ à 39°. • FNS : hyperleucocytose à 15000-20000/mm3 avec polynucléose neutrophile. • Syndrome inflammatoire: VS et CRP très élevées. • Recherche de BK: négative. • La recherche de foyer infectieux à distance est systématique : Cutané, O.R.L., stomatologique, urinaire... • Recherche d'une tare associée telle qu'un diabète. • La fibroscopie bronchique : systéma

Recently converted files (publicly available):