• Document: Marre de la routine dans votre vie spirituelle? (Actes )
  • Size: 180.3 KB
  • Uploaded: 2018-10-12 05:33:15
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Marre de la routine dans votre vie spirituelle ? (Actes 3.1-16) Il arrive que des chrétiens n’aillent plus à l’église parce qu’ils disent entendre toujours la même chose. Pour eux, il ne vaut pas la peine d’aller au culte, non pas parce qu’ils sont déçus de quoi que ce soit, mais simplement parce qu’ils entendent toujours la même chose. « Après tout », se disent-il, « autant ne pas faire le déplacement si c’est pour ne rien apprendre de nouveau ». Nous devons entendre ce genre de remarque et le pasteur aussi. En effet, le pasteur a la responsabilité de l’enseignement biblique dans l’église. Le danger, pour lui, serait de tomber dans une routine, de ne plus se laisser toucher par la Parole de Dieu qui est censée nous remettre sans cesse en question. Cette remarque sur les cultes jugés comme étant répétitifs nous invite aussi, peut-être, à réfléchir sur la diversité de nos cultes. Diversité de contenu, de style, mais aussi, diversité des intervenants. Le Saint-Esprit éclaire tous ceux qui l’accueillent et chacun peut recevoir quelque chose de Dieu en lisant la Bible. C’est aussi dans la diversité que nous pouvons trouver une richesse dans l’enseignement. Cependant, venons-nous au culte forcément pour rechercher des nouveautés ? Il me semble que l’on ne devrait pas avoir le même état d’esprit quand on va au culte et quand on va, par exemple, au cinéma. Quand on va au cinéma, on y va pour consommer : on s’assied bien confortablement et on est assez passif. En général, on y va pour voir un film nouveau, un film que l’on n’a pas encore vu et qui n’existe pas encore en DVD. Quand on vient au culte, cela ne devrait pas être la même chose. Tout d’abord, on ne vient pas simplement pour consommer, mais aussi pour participer. Rien que notre présence, nos salutations, nos échanges et notre sourire peuvent être un encouragement pour les autres. Nous participons aussi à la louange, à la prière et aussi à l’écoute de la Parole de Dieu. Nous sommes appelés à nous remettre en question devant les Écritures. Même dans le cas où nous lisons des textes que nous connaissons déjà, la Parole de Dieu est vivante et elle nous invite toujours à renouveler la réception de son message. Il y a, d’une part, le travail du prédicateur, qui doit s’efforcer d’expliquer le texte. Et d’autre part, le travail de chacun de nous, de demander à Dieu que sa parole puisse nous parler personnellement par l’action du Saint-Esprit. Ici, je vous propose de lire un texte qui parle de routine et de nouveauté. Il se trouve dans le livre des Actes des apôtres, au chapitre 3, des versets 1 à 16. Ce récit se déroule après la mort et la résurrection de Jésus. 1 Il était trois heures de l’après-midi, l’heure de la prière. Pierre et Jean montaient ensemble au temple. 2 Or, on amenait un homme boiteux de naissance, qu’on installait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient dans le temple. 3 Voyant Pierre et Jean sur le point d’y entrer, cet homme leur demanda l’aumône. 4 Pierre, accompagné de Jean, fixa les yeux sur lui et dit: «Regarde-nous!» 5 Il les regardait attentivement, s’attendant à recevoir d’eux quelque chose. 6 Alors Pierre lui dit: «Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, [lève-toi et] marche!» 7 Puis il le prit par la main droite et le fit lever. Ses pieds et ses chevilles s’affermirent immédiatement; 8 d’un bond il fut debout et se mit à marcher. Il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant et adressant des louanges à Dieu. 9 10 Tout le peuple le vit marcher et louer Dieu. Ils reconnaissaient que c’était bien celui qui était assis à la Belle porte du temple pour demander l’aumône, et ils furent remplis d’étonnement et de stupeur à cause de ce qui lui était arrivé. 11 Comme il ne quittait pas Pierre et Jean, tout le peuple stupéfait accourut vers eux au portique appelé portique de Salomon. 12 Quand Pierre vit cela, il dit au peuple: «Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de ce qui s’est passé? Pourquoi fixez-vous les regards sur nous, comme si c’était par notre propre puissance ou par notre piété que nous avions fait marcher cet homme? 13 Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres, a révélé la gloire de son serviteur Jésus, celui que vous avez fait arrêter et renié devant Pilate qui était, lui, d’avis de le relâcher. 14 Mais vous, vous avez renié celui qui était saint et juste et vous avez demandé qu’on vous accorde la grâce d’un meurtrier. 15 Vous avez fait mourir le Prince de la vie que Dieu a ressuscité, nous en sommes témoins. 16 C’est par la foi en son nom qu’il a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c’est la foi en Jésus qui a donné à cet homme une entière guérison en présen

Recently converted files (publicly available):