• Document: L évaluation du stress oxydatif d un individu: une réalité pour le médecin
  • Size: 2.14 MB
  • Uploaded: 2019-02-13 21:05:46
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

L’évaluation du stress oxydatif d’un individu: une réalité pour le médecin J Pincemail1,2, M Meurisse3, R Limet1, JO Defraigne1,2 Mots-clés: stress oxydatif - mesure Résumé La difficulté des dosages, mais aussi l’utilisation de “Tous les individus ne possèdent un état de stress oxydatif techniques parfois sophistiquées et uniquement identique. En déterminant son profil antioxydant aussi tôt que manipulables par des chercheurs qualifiés ont possible dans sa vie, des précautions peuvent dès lors être prises pour retarder chez l’homme l’apparition d’un grand confiné pendant très longtemps les travaux sur le nombre de maladies liées au vieillissement”. R Cutler, Genox stress oxydatif dans les laboratoires de recherche. Corporation, Baltimore, USA. L’introduction récente de méthodes spécifiques et sensibles mais aussi rapides et adaptées pour des Introduction dosages de routine permet aux laboratoires de Le stress oxydatif se définit comme étant un déséquilibre recherche et privés de proposer au monde médical, profond de la balance entre les prooxydants et les antioxy- une large batterie de tests permettant d’évaluer le dants en faveur des premiers, ce qui conduit à des dégâts cellulaires irréversibles. La réduction univalente de statut antioxydant d’un individu. Ceci permettra de l’oxygène résulte dans la formation d’espèces oxygénées déceler la présence éventuelle d’un déficit en activées (EOA) dont font partie les radicaux libres (anion antioxydants et de le corriger avec un apport superoxyde, radical hydroxyle), le peroxyde d’hydrogène et l’oxygène singulet. Toutes ces espèces sont potentiellement complémentaire approprié. Sensibiliser le médecin toxiques pour l’organisme car elle peuvent inactiver des à ces techniques de mesure du stress oxydatif est protéines, induire des cassures au sein de l’acide désoxyri- bonucléique (ADN) avec, comme conséquence, une donc primordial dans le cadre de la prévention altération du message génétique, dégrader les sucres, contre certaines maladies (le cancer ou l’athéros- oxyder les lipoprotéines et initier des processus de peroxy- clérose) où le stress oxydatif semble jouer un rôle dation lipidique au sein de la membrane cellulaire en s’attaquant aux acides gras polyinsaturés (1). En situation important. normale, les EOA sont produites en permanence par notre Figure 1: Aperçu des espèces oxygénées activées (EOA) dérivant de l’oxygène et systèmes de protection permettant de limiter l’effet toxique de ces espèces. GSH: glutathion, Cl-: anion chlorure; MPO: myéloperoxydase, organisme (rôle physiologique) mais un système efficace de SOD: superoxyde dismutase, Se-GPx: glutathion défenses antioxydantes (vitamines, enzymes, oligoéléments) peroxydase séléno-dépendante. permet de réguler cette production afin de prévenir tout dégât cellulaire excessif (Figure 1). Dans certaines conditions, une surproduction d’EOA due à l’activation de divers mécanismes biochimiques peut submerger rapidement les défenses antioxydantes: c’est le stress oxydatif. Celui-ci est de plus en plus impliqué pour expliquer les dégâts cellulaires observés dans les états inflammatoires aigus, le vieillissement, le cancer, les troubles consécutifs à l’ischémie - reperfusion (transplantation d’organes), le diabète ou les maladies cardiovasculaires (2). En situation clinique, l’administration d’antioxydants est de plus en plus préconisée afin de réduire les effets toxiques

Recently converted files (publicly available):