• Document: DES PENSEES PUISSANTES J AI VAINCU MES PEURS
  • Size: 3.28 MB
  • Uploaded: 2018-10-11 19:48:35
  • Status: error


Some snippets from your converted document:

DES PENSEES PUISSANTES J’AI VAINCU MES PEURS Title: J’AI Dis leur que je lesMES VAINCU aimePEURS Auteur : Joyce Meyer Titre original anglais: Tell PowerThem I Love Them Thoughts Editeur: P.T.W. (Prepare The Way) Tel\Fax:(+202) 26678980 - 26678981 Traducteur : Joyce Meyer Ministries-Francophonie Préparation graphique et technique: PTW, Joyce Meyer Ministries Allemagne, Joyce Meyer Ministries-Francophonie N° de dépôt : Numéro international: 2ième édition: Tout droit d'imprimer en langue française est réservé à l'éditeur. Toute représentation ou reproduction – intégrale ou partielle – faite sans le consentement de l'auteur, est illicite Prepare The Way www.ptwegypt.com Printed In Egypt by P.T.W, 2013 2 Pensée Puissante 1 Je ne vivrai pas dans la peur Je ne vivrai pas dans la peur « Car ce n’est pas un esprit de timidité (de lâcheté, de crainte veule et servile) que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse (de sérénité et d’équilibre, de discipline et de maîtrise de soi). »  2 Timothée 1 : 7 Aux États-Unis, la célèbre rubrique de conseils aux lecteurs intitulée « Ann Landers », du pseudonyme de la chroniqueuse, aurait reçu jusqu’à dix mille courriers de sollicitation par mois. Leur principal objet ? La peur. Pour reprendre les 3 termes de la Journaliste : « Les gens ont peur de perdre leur santé, leurs biens et leurs proches. Ils ont peur de la vie elle-même. »  Cette affirmation n’est pas difficile à croire. Je vois tellement de personnes régies par la peur. Parce que celle-ci peut dominer toute la vie d’un individu, je suis convaincue de l’importance de la pensée puissante : « Je ne vivrai pas dans la peur. » Tant que le joug puissant de la crainte n’est pas brisé, nous en demeurons captifs, c’est-à-dire incapables de suivre librement notre cœur ou même Dieu. Pour jouir du plan parfait que le Seigneur nous réserve et de toutes les bénédictions qu’Il souhaite nous offrir, nous devons tout simplement refuser de vivre dans la peur. Si la peur contrôle notre vie, nous ne profitons de rien. Prenons l’exemple de Sarah, invitée à une soirée. Bien que ravie d’avoir été conviée, la jeune femme, lorsqu’elle arrive à la fête, se met à craindre de ne pas avoir l’apparence adéquate. Elle se sent alors mal à l’aise et commence à se comparer aux 4 autres. Elle observe qui parle avec qui, puis part mentalement dans l’analyse exagérée de ceux qui lui adressent la parole et comment, sur quel ton. En bref, elle redoute tellement d’être rejetée qu’il lui est impossible de se détendre et de juste apprécier ce moment. Sarah est si obnubilée par sa personne qu’elle n’est vraiment pas en mesure de s’ouvrir à autrui. De ce fait, elle semble distante et peu amicale. Comme vous pouvez le deviner, la jeune femme n’est pas invitée à la soirée suivante et en déduit ainsi que ses appréhensions quant à sa capacité à être appréciée et intégrée étaient fondées. Ce qui est triste dans cette histoire, c’est que c’est la peur qui en a monté de toutes pièces le scénario. Ce soir-là, le combat qui s’est joué sur le champ de bataille de la pensée de Sarah a été si acharné qu’elle en est restée confuse, ne pouvant apprécier ni quoi, ni qui que ce soit. En effet, elle était trop occupée à tenter de mettre de l’ordre dans ses émotions et à lutter contre son ennemie, 5 la peur. Parce que la peur engendre le tourment, nous devons refuser de l’entretenir, ou bien nous connaîtrons une vie malheureuse. Réfléchissez-y Prenez un moment pour réfléchir à ce que serait votre vie si vous étiez libéré de la peur. En quoi une vie sans aucune peur différerait-elle de votre vie actuelle? Comment la peur opère S’il existe bien plus de variétés de peurs que nous ne pouvons en nommer ou dénombrer, elles ont toutes la même source et le même but. Elles viennent de l’ennemi et ont pour objectif de nous voler la vie que Jésus nous a offerte, au prix de la sienne. Nous avons tendance à penser que la peur est juste une émotion ou un sentiment, pourtant elle nous affecte aussi physiquement. Dans son ouvrage intitulé Who Switched Off 6 My Brain? : Controlling Toxic Thoughts and Emotions ?, le Dr Caroline Leaf fait remarquer que la peur « déclenche plus de 1400 réactions physiques et chimiques identifiées, active plus de 30 hormones et neurotransmetteurs différents » et qu’elle est à l’origine de tout stress. Lorsque la peur provoque un stress en nous, notre corps se retrouve à « mariner» dans un mélange chimique toxique, ce qui s’avère, bien entendu, ex

Recently converted files (publicly available):