• Document: Exercices sur le chapitre 8 Mouvements dans le sport
  • Size: 426.76 KB
  • Uploaded: 2018-12-08 20:27:34
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Exercices sur le chapitre 8 – Mouvements dans le sport 1. ⃗ P est un vecteur qui représente l'action exercée par la Terre sur le skieur. On l'appelle le poids 2. F ⃗ est un autre vecteur qui représente l'action exercée par la perche sur le skieur. 3. Ce skieur a un mouvement rectiligne et uniforme, donc les actions qu'il subit se compensent. Et les vecteurs doivent avoir une somme vectorielle nulle. Ce n'est pas possible avec F ⃗ et ⃗ P seulement. Il existe une troisième action, représentée par un vecteur ⃗ R . Comment dessiner ⃗ R ? Il faut trouver graphiquement le vecteur manquant. 2. L'effet de l'action exercée la tête sur la balle est double : changement quasi instantané de trajectoire brusque augmentation de la vitesse du ballon Représenter la force modélisant la principale action subie par ce ballon de basket. Un ballon attaché par un élastique permet de simuler un saut à l'élastique. 1. Tracer le diagramme des interactions dans chacune des deux phases du mouvement. 2. Quel est l'effet des forces correspondantes sur le mouvement ? Les bateaux de la Coupe de l'America peuvent atteindre des vitesses de valeur supérieure à 40 nœuds. Sur l'image ci- contre, les points représentent les différentes positions du bateau Oracle repérées toutes les 0,40s dans un référentiel terrestre. Le segment noir mesure 10m. 1. longueur du segment sur la feuille : 7,2cm distance du segment AB sur le feuille : 12,5cm, soit 12,5/7,2 fois plus. En réalité, AB mesure 12,5/7,2 fois plus que 10m 12,5 info : 1 nœud = 1,852 km/h AB= ×10 m=17,3 m 7,2 2. Entre le passage au point A et le passage au point B , il s'écoule 4 intervalles de temps de 0,40s chacun, soit 1,60s. 3. dans le référentiel terreste, distance parcourue : 17,3m pendant 1,60s d 17,3 −1 v= = =10,8 m.s Δ t 1,60 m 1km 1h 1noeud 4. v=10,8 m.s−1=10,8× × × s 1km 1h 1noeud m 1km 3600s 1noeud v=10,8 × × × s 1000m 1h 1,852 km.h−1 3600 v=10,8× noeuds=20,99 noeuds≈21 noeuds Non, le bateau, n'a pas atteint les 40 nœuds. 1000×1,852 5. Entre les points A et B le mouvement du bateau est rectiligne et uniforme. 6. Oui, d'après le principe de l'inertie, quand le mouvement est rectiligne et uniforme les forces subies se compensent. 7. 1. C'est une course avec un départ arrété, donc la vitesse n'est évidemment pas constante tout au long de la course. 2. Usain Bolt : durée de la course 9,58s Lipincott durée : 10,6s 10,6 – 9,58 = 1,02 Lipincott serait arrivé 1,02s après Bolt d 100 −1 3. Lipincott a parcouru 100m en 10,6s, sa vitesse était donc v= = =9,43 m.s Δ t 10,6 d =v×t=9,43×1,02=9,62 m Pendant les derniers 1,02s de sa course, il parcourt la distance 9,62 m pour finir sa course. 4. La course de Owens en 1936 est chronométrée au dixième de seconde, celle de Lewis au centième de seconde. 5. Lewis, Green, Burrel ont des records séparés de moins d'un dixième, 4 ou 5 centièmes de seconde, il était donc impératif de mesuré plus précisément pour séparer les coureurs. 6. Entre le record de 1912 et celui de 1921, il n'y a que 2 dixièmes de secondes d'écart. Le chronomètre présenté n'est gradué qu'à la seconde près, il était déjà dépassé en 1912. Une balle de golf est en chute libre, c'est à dire uniquement soumise à l'action de la Terre. 1. On assimile cette force au poids de la balle. 2. La balle a une masse m=4,60x10-2kg. Quelles sont les caractéristiques de cette force ? Le poids est une force verticale, dirigée vers le bas (ou vers le centre de la Terre. Sa valeur est P = m g Soit ici, P = 4,60.10-2 x 9,81 = 0,45 N 3. On modélise la balle par son centre, représenter les forces exercées par la balle sur la terre sans soucis d'échelle. On étudie le mouvement sur une tyrolienne pendant un parcours d'accrobranche. Dans un référentiel terrestre, cette personne démarre sans vitesse initiale du haut d'un arbre. 1. Tant que le mouvement d'un corps est rectiligne et uniforme, les actions exercées sur ce corps se compensent. 2. La vitesse de la personne est nulle au départ de la tyrolienne et à l'arrivée, et non-nulle entre les deux, ce mouvement n'est pas uniforme. 3. Les actions subies par cette personne ne se compensent donc pas. Curling : 1. L'étude de ce mouvement est réalisée dans le référentiel terrestre. 2. Lorsque le lanceur pousse la pierre du curling, la vitesse de la pierre augmente. D’après le principe de l’inertie, les actions ne se compensent pas, ce qui apparaît sur le schéma. La force de poussée, hori

Recently converted files (publicly available):